AQUARUNNING

LONGE CÔTE en mer

L’esprit

Retirer tous les bénéfices de la course à pied en évitant les inconvénients : microtraumatismes ligamenteux dus à un sol trop dur, sollicitation exagérée des articulations du genou, etc.

 

Comment ?

On enfile des chaussons de course aquatique ou bien des baskets, on enfile une combinaison en hiver ou en maillot de bains l’été. 

 

 

L’avis du coach

« Cet exercice profite surtout au bas du corps. Il fortifie les abdominaux et les muscles profonds, mais le travail des bras est intense également si on les utilise. Renforcement des bras aussi du dos. L’endurance est améliorée, par de longue distance ou bien courte : plus on accélère, plus la résistance de l’eau est forte et plus le travail devient difficile, donc efficace ! »

TARIFS/RESERVATION

Aquarunning en piscine

L’esprit

Retirer tous les bénéfices de la course à pied en évitant les inconvénients : microtraumatismes ligamenteux dus à un sol trop dur, sollicitation exagérée des articulations du genou, etc. 

 

Comment ?

On enfile des chaussons de course aquatique et on grimpe sur un tapis incliné et non motorisé. Situé à 1,20 mètre de profondeur, il est entraîné par les pas du coureur (contrairement aux tapis de salle de fitness, où c’est l’inverse). On prend appui sur le guidon et on entraîne à la force de ses seuls pieds, jambes, cuisses, etc., les 308 cylindres sur lesquels repose le tapis. La séance en cours collectif alterne marche lente, rapide et course. 

 

L’avis du coach 

« Cet exercice profite surtout au bas du corps. Il fortifie les abdominaux et les muscles profonds, mais le travail des bras est modéré. L’endurance est améliorée : plus on accélère, plus la résistance de l’eau est forte et plus le travail devient difficile, donc efficace ! »